Contrôle sur la validation des factures

(à compter de la version v2.3.1g du 4 novembre 2018)

myKomela contrôle automatiquement pour vous la cohérence du numéro et de la date d'une facture lors de la validation. Lorsque vous validez une facture, les règles appliquées (compatible avec la norme NF203) sont les suivantes :

  • le numéro de la facture est généré automatiquement et le chrono est incrémenté de +1 par rapport à la précédente facture de la même période (le format de la facture dépend du paramétrage du chrono),
  • la date de la facture ne peut pas être inférieure à la date de la facture précédente sur la même période. Si vous tentez de créer une facture avec une date antérieure à la date de la précédente facture validée, un message vous oblige à forcer la date à une valeur cohérente avec la législation (soit à la date de la dernière facture validée, soit à la date du jour).

 mykomela message maj date facture 500

 

Ces règles permettent d'assurer que :

  • les numéros de factures validés sont cohérents sur une période (les numéros se suivent sans "trou" et l'ordre des dates et des numéros sont cohérents. Une facture à une date de facture au moins égale ou supérieure à la facture avec le numéro précédent et au moins égale ou inférieure à la facture avec le numéro suivant),
  • une facture ne peut pas être supprimée dès lors où elle est validée. Elle doit être annulée par un avoir.
  • une facture affectée sur une période mensuelle (et annuelle) ne pourra pas être changée de période. Ceci afin d'éviter toute incohérence dans le temps pour les déclaration de TVA et les bilans d'exercice comptable. Toute erreur de facturation doit être corrigée par un avoir ou une autre facture.